Poesies

poesies d'hier et d'aujourd'hui...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Il était tisseur de silence

Aller en bas 
AuteurMessage
Romane
Invité



MessageSujet: Il était tisseur de silence   Jeu 21 Avr - 2:55

Il était tisseur de silence.
Il tenait serré entre ses doigts la trahison marécageuse des plaintes. Envahissantes. En fourbes couperets inavoués sur les rires bouclés. Des plaintes sournoises, tueuses de pureté. Elles avaient fauché les petits d'homme avant les douze coups de minuit. Elles avaient amputé tant d'îvresses. Depuis leurs yeux étonnés, on déchiffrait maintenant l'amertume de l'enfant-mort.
Il tenait serrés entre ses doigts les glissements furtifs des pas qui s'éloignent sur un fil voleur de baisers, de ces pas d'abandon aux fracas de cauchemars. Les désertions trompe-promesses, rampe-poussière, mange-gouffre, enlace-vertige du désamour.
Il tenait serré entre ses doigts le galop sauvage des bruits du monde. Torpilles, poteaux d'exécution, feu ! affaissements, lueurs blafardes, cuisses violées, mots décapités. Le grincement des barbelés, des guerres propres, de la conjugaison du refus à tous les temps du jour et de la nuit.
Il tenait serré entre ses doigts jusqu'aux échos, jusqu'aux murmures, jusqu'aux frémissements, entre ses doigts convulsés à étouffer sans état d'âme le moindre signe rebelle.
C'est ainsi que le monde est devenu sourd.
Inutiles, les mots.

Romane - 20 Avril 2005
Revenir en haut Aller en bas
 
Il était tisseur de silence
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poesies :: Poésies d'auteurs contemporains :: Prose poétique-
Sauter vers: