Poesies

poesies d'hier et d'aujourd'hui...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 matière pour l'ouvroir

Aller en bas 
AuteurMessage
piéro
Invité



MessageSujet: matière pour l'ouvroir   Jeu 17 Fév - 0:24

Nada a écrit:
mais permets-moi de te dire qu'il a besoin de pas mal de retouches... Mona Didier et Charles sont plus qualifiés que moi... mais si tu veux on peut le travailler tous ensemble sur l'ouvroir...
Je peux commencer par t'indiquer les lacunes... et les autres feront le reste...

Amis, vous qui savez trouver les mots pour m'aider dans mon apprentissage, voici un poème qui me tient à coeur, il est surement mal batît mais nous pouvons ensemble le faire évoluer, comme me l'a dit très justement Nada.
Merci pour cette attention, Nada, tu as cette générosité en commun avec Didier, vous n'imaginez pas comme elle est précieuse pour moi.

Parfois, je me demande si, au delà des conseils, ce n'est pas toute ma scolarité que j'ai à reprendre, hélas abandonnée trop tôt.

Cependant, n'hésitez pas à me conseiller, je vous en suis déja reconnaissant.

piéro


Si sage est cette femme au chevet de la vie,
Quand l’enfant qu’elle fait naître irradie son visage,
Lui donnant la beauté, ce divin teint ravi,
Ce halo de pureté venant du fond des ages.

Si belle est cette muse attentionnée et tendre.
Régulant le soupir, l’effort de la maman,
Elle officie légère, oubliant de prétendre,
Que seule sa présence est un avènement.

Si gracieux est le geste, adroit et apaisant,
De cet ange au regard que la nature éclaire,
D’une infinie douceur quand le don épuisant,
De son labeur révèle mon enfant libre à l’air.
Revenir en haut Aller en bas
didier
mordu(e)
mordu(e)


Nombre de messages : 448
Age : 57
Localisation : Pornichet (44)
Date d'inscription : 01/02/2005

MessageSujet: Re: matière pour l'ouvroir   Jeu 17 Fév - 16:50

déjà je dirai que c'est superbe : que tu aies pu écrire cela alors que tu viens tout juste d'être papa, que tu es vraissemblablement encor épuisé...chapeau bas, Piéro !

ce soir je ferai un copier/coller ds word et regarderai mieux ce que je puis te proposer, j'aurai plus de temps...espérons que Charles ou Mona passeront par l'ouvroir !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
didier
mordu(e)
mordu(e)


Nombre de messages : 448
Age : 57
Localisation : Pornichet (44)
Date d'inscription : 01/02/2005

MessageSujet: Re: matière pour l'ouvroir   Sam 19 Fév - 12:23

Si sage est cette femme au chevet de la vie, 12
Quand l’enfant qu’elle fait naître irradie son visage, 13
Lui donnant la beauté, ce divin teint ravi, 12
(Ce) Halo de pureté venant du fond des ages. 13 (7+6)

Si belle est cette muse attentionnée et tendre.12
Régulant le soupir, l’effort de la maman, 12
Elle officie légère, oubliant de prétendre,12
Que seule sa présence est un avènement. 12

Si gracieux est le geste, adroit et apaisant, 13 (7+6) gracile ?
De cet ange au regard que la nature éclaire, 12
D’une infinie douceur quand le don épuisant,12
De son labeur révèle mon enfant libre à l’air. 13 (7+6)

Souhaites tu écrire ta poésie en classique ou néo-classique ?
Le classique voudrait que l’alternance rimes masculines/féminines soit observée et que les syllabes comportant un e muet final précédé d’une ou plusieurs voyelles fussent élidées : c’est le cas pour irradie, officie,infinie.

Propositions ;

Si sage est cette femme au chevet de la vie, 12
Quand l’enfant qu’elle fait naître irradie son visage, 13 ==>éclaire au lieu d’irradie evite l’ellision difficile d’irradie et joue sur l’assonance en ai (naître, éclaire)
Reste le premier hémistiche où l’on trouve deux pronoms relatifs qui appesantissent et le rythme et la lecture, peut être est il possible de supprimer le quand ?
Si sage est cette femme au chevet de la vie,
L’enfant qu’elle fait naître éclaire son visage,

Lui donnant la beauté, ce divin teint ravi, 12
La rime jumelle de ravi est vie , on a donc une finale féminine en écho à une finale masculine , aïe…tu as la solution de récrire le second hémistiche en choisissant une finale de vers « ravie » ==> cherche un synonyme de teint qui soit féminin , peut être.
(Ce) Halo de pureté venant du fond des ages. 13 (7+6)
Supprimer « ce » te permet d’avoir tes 12 mètres et rend en même temps la lecture de ton quatrain plus fluide

Si belle est cette muse attentionnée et tendre.12
Régulant le soupir, l’effort de la maman, 12
Elle officie légère, oubliant de prétendre,12
Que seule sa présence est un avènement. 12

Deux petits soucis dans ce quatrain : maman/avènement (finales différentes et masc/fem)+
Elle officie légère, oubliant de prétendre, officie n’est pas élidé…l’inversion est une des solutions :
Légère, elle officie, oubliant de prétendre

Régulant le soupir, l’effort de la maman,
« De la maman l’effort régulant le soupir » te donne une rime masculine mais t’oblige à revoir ton quatrième vers en cherchant une rime en « pir » P étant ta consonne d’appui

Si gracieux est le geste, adroit et apaisant, 13 (7+6)
Gra-ci-eux compte pour trois mètres , éventuellement le remplacer par gracile permet de gagner un mètre avec l’élision
De cet ange au regard que la nature éclaire, 12
D’une infinie douceur quand le don épuisant,12
De son labeur révèle mon enfant libre à l’air. 13 (7+6)

Restent les trois pblms du dernier vers du dernier quatrain : le « e » final de révèle , à la césure n’est pas élidé et air , masculin est rime jumelle du aire de éclaire , rime féminine
Suggestion : un mot se terminant par aire ou un adjectif ou un verbe etc…quant à la césure tu peux choisir un autre verbe conjugué qui ne finisse pas par un « e » muet , un verbe du troisième groupe (au hasard !!! lol)
- infinie se termine par un e muet précédé d'une voyelle ==> ou tu cherches un terme de remplacement ou tu trouves le moyen d'élider...


Dernière édition par le Mar 22 Fév - 3:34, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Romane
Invité



MessageSujet: Re: matière pour l'ouvroir   Lun 21 Fév - 16:54

L'esprit bien trop embrumé pour m'aventurer dans le travail de correction, je suggère, si vous êtes d'accord, d'attendre la dernière mouture sur ce fil, pour comparer avec la première.
L'important est aussi d'y conserver l'émotion contenue. Celle qui fit jaillir les premiers mots.
Donc un regard "en retrait" me permettra de dire si, en qualité de lectrice, je ressens autant la force du départ, Piero.
D'accord ?
(D'autant que les "calés" en matière de poésie classique ne manquent pas, ici Wink

Bisous plein
Romane
Revenir en haut Aller en bas
didier
mordu(e)
mordu(e)


Nombre de messages : 448
Age : 57
Localisation : Pornichet (44)
Date d'inscription : 01/02/2005

MessageSujet: Re: matière pour l'ouvroir   Lun 21 Fév - 19:11

hélas, si les calés ne manquent pas, tout ce que j'espère est qu'ils changent d'avis et acceptent d'intervenir sur l'ouvroir... surpris9

N'étant pas madame Irma je ne puis annoncer l'avenir !

Je ne peux que comprendre que des blessures anciennes soient encore assez vives pour que des auteurs qui ont la plume aussi gracieuse , habile que légère craignent de revivre ce que d'autres , ailleurs, leur ont infligé. g27

J'en ai même été le témoin ! les coups pleuvaient de tous les côtés : d'une part il y avait de jeunes gens qui réclamaient de l'aide et d' autre un vieux briscard, le haubert sur la tête, l'écu fermement maintenu sur le côté et une plume affrontant une tempête de harpies et de gargouilles en délire....tous visaient le même, qui tint bon...

écrire est certes une chose sérieuse dès qu'il est question de respecter, au moins , le lecteur.
néanmoins un peu de dérision ou d'auto-dérision n'a jamais fait de mal à personne, je trouve que c'est aussi une preuve de bonne santé plumitive !

Soutiens tous les assauts, citadelle assiégée !

je reconnais sans difficulté être un de ceux qui sont le moins qualifiés pour intervenir dans l'ouvroir mais j'ai demandé par mp à plus compétent que moi de l'aide : les réponses ont été négatives....pour le moment...


v41 : un petit smilie , rien que pour toi !

didouille , qui ne baille pas toujours aux...corneilles !


Dernière édition par le Dim 27 Fév - 11:24, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
piéro
Invité



MessageSujet: MP publié   Ven 25 Fév - 0:37

didier a écrit:
je reconnais sans difficulté être un de ceux qui sont le moins qualifiés pour intervenir dans l'ouvroir mais j'ai demandé par mp à plus compétent que moi de l'aide : les réponses ont été négatives.
en l'absence d'autres personnes intervenant ici je cesserai rapidement d'y écrire quoi que ce soit.

Merci pour ton aide Didier,
si les spécialistes de la prosodie ont déclinés ton offre et ne veulent pas intervenir dans l'ouvroir, ce n'est pas grave, je vais me débrouiller.
Toi, tu as déja tant fait pour moi.

Pour tout dire, j'avais abandonné depuis peu les traités que tu m'a gentiment fait parvenir.
Maintenant, que chez moi, tout est plus calme, je vais retourner à l'étude de ces textes et j'essaierai de démontrer aux plus érudits d'entre nous que mes poèmes sont plus achevés.

Parfois je pense, à tord peut-ètre, que mes lacunes (sans parler des fautes d'orthographe) doivent les rendre dingues, j'éspère qu'ils font preuve d'indulgence à la lecture de mes mots.

Je voudrais leur dire, ici, comme il est difficile et pénible de concrétiser un rève: écrire sans maîtriser les fondements du savoir.
Je découvre à peine Victor Hugo, celà peut paraître incroyable mais c'est comme ça, je ne vais tout de même pas m'en excuser.....l'important, c'est que toi, tu m'a communiqué ce gout pour l'ésthétisme des mots.

Je comprends leurs réactions et ne m'en formalise pas.
En lisant leurs poésie, j'apprends beaucoup, ainsi, malgré eux, ils m'aident.

Amicalement.
merci à tous.
piéro longt
Revenir en haut Aller en bas
didier
mordu(e)
mordu(e)


Nombre de messages : 448
Age : 57
Localisation : Pornichet (44)
Date d'inscription : 01/02/2005

MessageSujet: Re: matière pour l'ouvroir   Ven 25 Fév - 3:21

ceci dit que ce la ne te décourage pas quant à tes trois quatrains !

tresor bravo

le fond est un beau sujet , la forme demande quelque retouches si tu veux ce poème classique , mais je te rassure : c'est toujours plus facile de voir les retouches à faire ... sur les textes des autres !

Quant à Victor Hugo, je suis (lol!) en train de le relire aussi !
je suis en pleine Légende des siècles...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nada
Invité



MessageSujet: Re: matière pour l'ouvroir   Lun 28 Fév - 1:10

Bonsoir Piéro...

Je t'avais promis de te citer quelques lacunes et par la suite Didier ou Mona continueront... mais dommage je n'ai pas pu passer à cause des evenements douloureux qui se passent au Liban...

tout ce que je peux te dire c'est de t'encourager à bien lire le prosodie que Didier a posté dans son site... c'est en me concentrant à 100% sur ce prosodie que je suis arrivée à ne pas faire de fautes... il me manque encore trop de choses à apprendre... mais en deux mois... je pense que c'est pas mal si je ne fais plus de fautes de versification...

Piéro... le style tu l'as!!! le vocabulaire aussi... les images j'aime bien... il te reste à appliquer les règles et tu arriveras... courage!!! (c'est mon avis... )

Nada...
Revenir en haut Aller en bas
Nada
Invité



MessageSujet: Un site de prosodie...   Ven 4 Mar - 0:12

Bonsoir Piéro...

J'ai trouvé un site où tu pourras lire puis appliquer la prosodie par des exercices... c'est pas beaucoup comme application mais ca t'aidera... après les reponses tu pourras accéder pour lire la justification...

Dessons, Gérard (2000). Introduction à l'analyse du poème. Paris: Nathan.

http://www.unige.ch/lettres/framo/enseignements/methodes/versification/vrintegr.html#vrbiblio

http://www.unige.ch/lettres/framo/enseignements/methodes/versification/vrexerci.html


Bonne soirée... ( je te passerai d'autres)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: matière pour l'ouvroir   

Revenir en haut Aller en bas
 
matière pour l'ouvroir
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» quelle matière pour faire un pochoir?
» Où trouver de la matière pour usiner des moules
» Quelle matière pour des boites à dragées
» Crayon qui ne rentre pas dans le porte-crayon : une solution
» Projet Statue Manga féminine/A l'aide!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poesies :: Poésies d'auteurs contemporains :: hum....Ouvroir....-
Sauter vers: